Une Élue en action

Les communes forestières ont finalement signé le 17 décembre, le contrat d'objectif et de performance 2016-2020 avec l'ONF et l'Etat. 

Une posture pragmatique qui acte les efforts de l'Etat pour ménager les finances communales sans pour autant ignorer l'absence de restructuration et de stratégie de valorisation forestière dans ce contrat. 

 En effet, ce "COP de sauvetage financier" de l'ONF ne propose pas de projet pour la forêt publique alors que les attentes sociétales issues du réchauffement climatique sont de plus en plus prégnantes. 

On peut alors s'interroger sur l'intérêt de créer de nouvelles structures à l'instar de "l'Agence de la Biodiversité" (au coeur du projet de loi du même nom que nous aurons à examiner dès janvier 2016 au Sénat), alors que la pérennité même des acteurs historiques qui remplissent chacun dans leurs domaines ces fonctions est remise en cause! 

Les forestiers devront donc rapidement s'atteler aux sujets structurants de financement de l'ONF et de ces missions d'intérêt général, de la stratégie de valorisation des forêts publiques pour répondre aux enjeux de société, à la nouvelle organisation territoriale issue de la réforme régionale.

 

Copyright © 2019 ANNE CATHERINE LOISIER - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public