Une Élue en action

J'ai rencontré le Bâtonnier, Stéphane Creusvaux, pour évoquer la réforme des retraites et les impacts sur le régime autonome des avocats.

 

Comme nombre de leurs collègues, les 340 avocats du barreau de Dijon sont attachés à l'indépendance de leur système et s'opposent au projet de loi du gouvernement.

 

Le motif : le doublement des cotisations retraites des avocats, de 14 à 28%, faisant disparaître la retraite socle mensuelle de 1400 euros, alors que leur régime est bénéficiaire.

 

Le Conseil National des Barreaux déplore l’impact financier qu’entrainerait cette double peine, en particulier sur les avocats les moins rémunérés, commis d’office, dont les clients ont recours à l’aide juridictionnelle.

 

Ces professionnels souvent jeunes sont mal rémunérés et subissent des charges importantes, alors même qu'ils assurent une mission de service public, garantissant l’accès au droit à tous.

 

Ces  conditions difficiles, méconnues, entraînent une  paupérisation d'une part de la profession, et l'abandon par près de 40 % des femmes avocates et 20 % des hommes au cours des 10 premières années d’exercice !

 

Copyright © 2020 ANNE CATHERINE LOISIER - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public