Une Élue en action

La région de Pontailler-sur-Saône compte près de 90 exploitations agricoles, regroupant plus de 12 000 bovins. Ces exploitations seront bientôt impactées par l’arrêt de l’activité programmé d’un médecin vétérinaire intervenant sur ce secteur.

 

Comme d’autres départements ruraux, la Côte d’Or doit faire face à un manque croissant de vétérinaires. Pour les éleveurs, l'accès aux soins pour leurs animaux est devenu un souci constant.

 

En 2017, le Gouvernement avait pourtant anticipé l'évolution démographique et pris des engagements auprès des agriculteurs pour le maintien des vétérinaires ruraux en productions animales. La situation s'est malheureusement dégradée et aujourd'hui, les exploitations sont encore plus fragilisées.

 

Dans ce contexte, les mesures incitatives, inscrites dans « l'agenda rural » porté par le ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, visent à encourager et maintenir l'installation des vétérinaires en zone rurale.

 

La présence de vétérinaires en milieu rural est un sujet d'actualité que le  Sénat suit avec vigilance.

Le groupe "élevage" et la commission des affaires économiques dont je suis vice-présidente, envisagent d’ailleurs de constituer une mission d'information sur cette situation préoccupante.

 

Copyright © 2020 ANNE CATHERINE LOISIER - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public