Une Élue en action

Plus proche du terrain, mieux intégrée dans le tissu local, pour mieux intervenir et traiter les problèmes de proximité, la Police de Sécurité du Quotidien (PSQ) impose une évolution des missions de la police et de la gendarmerie.

Il s’agit de mettre en place une stratégie plus participative pour lutter contre l’insécurité du quotidien, en associant la population et les collectivités dans le cadre d’un partenariat local, où la gendarmerie pourrait voir ses compétences élargies.

Sur le ressort des cinq communautés de brigades de la Haute-Côte d’Or, le territoire est diversifié.

Le dispositif de sécurité doit passer par un renforcement du contact de proximité avec la population et les élus.

Un référent gendarme assurera le lien. Il sera en charge de rencontrer périodiquement les élus locaux et d’associer la population à sa propre sécurité, en développant les opérations de participation citoyenne.

Des pratiques déjà largement existantes sur nos territoires, qui vont nécessiter du temps pour être sur le terrain et répondre aux préoccupations des habitants.

Or, malgré les annonces du Ministre de l’Intérieur, les effectifs dans les brigades sont toujours au plus juste…

Copyright © 2018 ANNE CATHERINE LOISIER - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public