Une Élue en action

Créé en 1983 pour gérer les fonds dédiés au Congé Individuel de Formation (CIF), le Fongecif accompagne à la concrétisation d'un projet de changement professionnel.

Il est l'un des opérateurs officiels du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP), service gratuit d'information et de conseil délivré à tous les actifs. Le CEP permet un suivi et un accompagnement tout au long de sa vie professionnelle.

Les 30 employés du Fongecif Bourgogne Franche-Comté assurent un service de proximité et de qualité à l’ensemble des salariés de la grande Région.

En 2016, 27 millions d’euros ont été consacrés au financement des différents dispositifs gérés par le Fongecif régional : le CIF, le Bilan de Compétences, la Formation Hors Temps de Travail et la Validation des Acquis de l’Expériences.

80% des bénéficiaires du CIF sont en poste un an après la sortie de leur formation, 85% d’entre eux ont changé d’employeur.

Bien qu’efficace, le CIF profite à peu de salariés. Au total, en France, 50 000 CIF sont signés par an (pour 19 millions de salariés). Selon le gouvernement, le CIF représente une charge trop lourde au vu du petit nombre de dossiers.

Dans le collimateur du gouvernement, sa suppression semble envisagée dans le cadre du projet de réforme de la formation professionnelle. Un dispositif similaire serait alors intégré dans le compte personnel de formation (CPF).

Les négociations se poursuivent entre les partenaires sociaux et le gouvernement qui souhaite un système de formation professionnelle simplifié, mettant à disposition de tous les salariés et demandeurs d’emploi une application numérique permettant de « connaître en temps réel » les droits individuels acquis sur le CPF.

Un projet de loi à suivre dans les prochaines semaines…