Une Élue en action

Rendez-vous annuel en Côte d'Or, la fête de l’agriculture est organisée par le syndicat départemental des jeunes agriculteurs. Cette année, c’est la section d’Arnay-le-Duc et de Nolay, présidée par Mickaël Pacaut-Mimeur qui a relevé le défi avec succès.

Toute l’équipe s’est mobilisée afin de mettre en place l’événement et faire de ce week-end de fin août un moment privilégié pour promouvoir la profession, faire découvrir les produits locaux et réunir les professionnels agricoles du département.

Les élus et personnalités locales n’ont pas manqué d’évoquer leur soutien à l’occasion de l’inauguration de ce bel événement. Car si l’esprit de fête y était, il ne reflète pas le quotidien des agriculteurs.

Consciente de ces réalités et évoquant les états généraux de l’alimentation, j’ai rappelé la nécessité d'un juste prix face aux exigences de la grande distribution et l'industrie agroalimentaire.

La répartition des aides européennes, que le ministre de l'Agriculture souhaite modifier, ne doit pas pénaliser notre territoire. En termes de revenus, de grandes disparités existent selon les productions et les terres agricoles. Dans les zones à faible potentiel, la viabilité économique des exploitations agricoles est mise une nouvelle fois à rude épreuve suite à une mauvaise moisson.

Alors comment rémunérer plus équitablement les agriculteurs ? Comment accompagner la transformation agricole nécessaire ? Et comment soutenir des modes de consommation plus responsables ? Tels sont des sujets à engager aux ateliers des états généraux de l’alimentation pour aboutir à des propositions concrètes destinées en premier lieu à sécuriser les agriculteurs.