Une Élue en action

La CAVB a tenu son assemblée générale le 14 avril 2017 à Beaune en présence de nombreuses personnalités et adhérents.

Jean-Michel AUBINEL, Président de la CAVB, a présenté le rapport d’activité.
 Avec 20% de récolte en moins, la Bourgogne a connu une année 2016 difficile, conséquence des intempéries successives lors du printemps.

 


La situation est néanmoins très hétérogène en fonction des bassins viticoles.

Dans l’Yonne, toutes les appellations ont été fortement impactées, les rendements ont été extrêmement bas avec des domaines qui n’ont rien récolté. 
La Côte de Beaune a également été le théâtre de la grêle et du gel. Certains domaines enregistrent une baisse de la récolte de plus de 60 %.

Les vignerons s’inquiètent de la succession de petites récoltes ces cinq dernières années, qui mettent en péril la santé économique de leurs domaines. Comme dans les autres filières agricoles, il devient nécessaire de faire évoluer le système assurantiel.

Malgré les difficultés, la CAVB reste optimiste et continue de défendre les intérêts des appellations régionales, qui font la spécificité du territoire. Un territoire où la filière viticole est source d’emplois et d'attractivité touristique.

Deux questions majeures ont été débattues avec les adhérents :

- la viticulture face aux enjeux environnementaux et à l’explosion des normes?

- Comment simplifier le métier de vigneron ?

Force est de constater que les intérêts de la France sont encore mal défendus à Bruxelles. Nos exploitations pâtissent des sur-transpositions de normes et de surcharges administratives.

Pour stopper cette spirale infernale, il est urgent que parlementaires nationaux et européens travaillent ensemble et en amont sur les projets de lois !