Une Élue en action

La Fédération des Entreprises de Propreté (FEP) est une organisation patronale présente sur l’ensemble du territoire. Elle défend les intérêts des entreprises du secteur de la propreté auprès des pouvoirs publics.

Avec près d’un demi-million d’emplois salariés et plusieurs dizaines de milliers d’entrepreneurs, le secteur de la propreté et des services associés est l’un des principaux employeurs en France. Les enjeux en termes d’hygiène publique, de santé, et toutes leurs conséquences donnent à ce secteur une dimension stratégique souvent méconnue.

C’est pourquoi, la FEP a souhaité prendre naturellement part au débat public dans le cadre des élections présidentielles en présentant un livret bleu. Il identifie les enjeux et les propositions de développement du secteur de la propreté qui crée chaque jour de l’emploi et de la richesse dans nos territoires.

J'ai rencontré les responsables de la FEP Région Grand Est qui relayent la voix de toutes ces PME, qui recrutent sans risque de délocalisation et qui jouent un rôle intégrateur par le biais de la ré-alphabétisation et de la formation des salariés.

Pour l’avenir, leurs préoccupations portent essentiellement sur :

·      l’emploi des jeunes, la formation et l’insertion durable,

·      la simplification du droit social,

·      la compétitivité et le coût du travail,

·      une nouvelle approche des marchés publics et des clauses sociales,

·      la valorisation de la politique RSE.

     L’Etat et les collectivités ont tout intérêt à prendre en compte ces réalités pour faciliter la compétitivité économique et le développement social dans un secteur en pleine croissance, qui se veut résolument force de proposition dans le débat public.