Une Élue en action

Pascal Martens a présidé l’assemblée générale du GDS 21 à Sombernon jeudi dernier. L’occasion de faire le point sur la tuberculose bovine et les autres maladies animales dans le département.

Même si la situation s’améliore globalement, le nombre de foyers annuels infectés par la tuberculose stagne à dix. Quatre sont identifiés dans le secteur de l’Auxois avec deux cas de recontamination, dont il faut absolument traiter les causes en faisant évoluer certains comportements et textes réglementaires.

Pénalisé par une réglementation inadaptée de l’abattage et des retards d’indemnisation, « l’élevage côte-d’orien a déjà payé un lourd tribu pour cette maladie », estime le président du GDS.

L’arrêté « faune sauvage », qui permettrait une meilleure gestion sanitaire du gibier, tarde à se faire appliquer au grand dam des éleveurs. Des efforts sont encore à fournir en matière de neutralisation des terriers de blaireaux, d’aménagement foncier et de gestion des zones humides.

Le témoignage de chasseurs a mis en évidence la nécessité pour les services de l’Etat d’élaborer un plan d’urgence à activer en cas de gibier contaminé relevé sur le territoire (faciliter l’attribution de bagues supplémentaires dans des délais rapides).

Dans son rapport d’orientation, Pascal Martens a aussi mis l’accent sur la protection animale au regard de la détresse de certains éleveurs qui ne peuvent plus s’occuper de leurs cheptels. A ce titre, il réclame la mise en place d’une fourrière départementale.

Le dispositif « Faire face ENSEMBLE» a ensuite été présenté à l’assemblée. Il est le fruit de la concertation de cinq organismes (DDT, Chambre d’Agriculture, Conseil Départemental, MSA, Experts comptables), afin d’accompagner les agriculteurs en situation de fragilité.

Depuis l’activation du dispositif, 15 dossiers ont été étudiés par le comité technique regroupant les agents des cinq organismes. Pour l’agriculteur, la démarche est volontaire et nécessite un autodiagnostic de sa situation.

Grâce au regard croisé des différents acteurs, il va bénéficier d’une expertise approfondie et d’un plan d’accompagnement adapté dans le cadre d’un tutorat rapproché, pour lui permettre de faire face aux difficultés conjoncturelles, structurelles, financières ou personnelles qu’il rencontre.

Pour plus de renseignements Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Copyright © 2019 ANNE CATHERINE LOISIER - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public