Une Élue en action

La FDSEA 21 a invité les exploitants agricoles, les responsables de coopératives, les élus locaux à une réunion animée par l’Association Générale des Producteurs de Blé et autres céréales (AGPB) sur les différents systèmes assurantiels dont peuvent disposer les céréaliers pour se prémunir des risques climatiques.

Depuis 4 ans, la filière grandes cultures est en crise. La Commission des comptes de l’Agriculture et de la Nation a confirmé le niveau très dégradé des revenus des céréaliers.

Les exploitations les plus fortement impactées par l’érosion des aides PAC depuis 2006 sont celles situées dans les zones à moindre potentiel, dont il convient de surveiller le nouveau projet de zonage.

La moisson 2016 a été lourdement affectée par les aléas climatiques: -31% pour le blé, dans un contexte de prix bas et d’abondance mondiale. Les revenus plongent pour devenir fortement négatifs à  -24.000 €/actif.

Il aura fallu atteindre ce triste record pour que le gouvernement déclenche un plan d’urgence dont les mesures de trésorerie peinent à se concrétiser.

Il prend enfin conscience de la nécessité de stabiliser les subventions à l’assurance récolte ou multirisques climatiques.

Il est en effet nécessaire de donner les moyens aux agriculteurs d’anticiper ces aléas climatiques et économiques, en mettant sur pied une épargne de précaution librement gérée et une assurance climatique réellement efficace et accessible à tous: seuils et franchises subventionnées doivent être abaissées à 20%.

En cette année d’élection présidentielle, la profession souhaite tirer les grands enseignements des dernières campagnes et inscrire dans la réflexion sur la future Politique Agricole Commune, un projet global et cohérent qui puisse correspondre efficacement à chaque situation individuelle.

Ce projet stratégique sera présenté lors du prochain Congrès des céréaliers du 8 et 9 février 2017 à Orléans puis aux candidats aux élections 2017.

Copyright © 2019 ANNE CATHERINE LOISIER - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public