Une Élue en action

Riche de sa tradition marinière et de son patrimoine, la ville est située au cœur des Voies Navigables de France (VNF), centre reconnu internationalement pour l’activité fluviale.

Marie-Line DUPARC, maire de Saint-Jean-de-Losne, souhaite maintenir le cap sur le développement économique et touristique fluvial de sa ville et du territoire, en privilégiant les connexions tant au niveau du département (connexion Dijon et Canal de Bourgogne) que de la région mais aussi dans la France entière.

La communauté de communes Rive de Saône, représentée par son président Jean-Luc Soller et la municipalité de Saint-Jean-de-Losne s’efforcent de favoriser la synergie entre les professionnels.
 Les élus de la commune et de la communauté de communes travaillent à de nombreux projets : bâtiments relais, salon fluvial, festivités sportives ou associatives…

Les professionnels de la gare d’eau constituent le moteur économique de cette activité sur le territoire. Les chantiers navals emploient du personnel qualifié et représentent un gisement d’emplois conséquent. On compte actuellement sur le pôle fluvial 135 emplois permanents à temps plein et 50 saisonniers minimum de mars à octobre.

Sur le site de Saint-Jean-de-Losne et Saint-Usage, 650 bateaux sont amarrés à flot, une capacité de stockage à sec de 350 bateaux pérennise l’activité sur la période hivernale. Le nombre de bateaux amarrés et le passage généré par le port induisent une activité importante pour le commerce local.

En effet, la société le Boat assure 1000 départs par an, soit 6 000 personnes embarquées, auxquels il faut ajouter les bateaux qui font escale, environ 3 000 bateaux par an. Une clientèle haut de gamme représentée par 17 nationalités différentes en 2015 s’est arrêtée à Saint-Jean-de-Losne. C’est dire la notoriété du site et l’attrait des touristes étrangers pour la Bourgogne ! Pour les professionnels, répondre aux exigences de cette nouvelle clientèle nationale et internationale, est un défi permanent.

Monsieur Marc Papinutti, Directeur Général de VNF et Madame Monique Novat, Directrice territoriale Rhône Saône ont répondu à l'invitation que nous leur avions adressée avec Marie-Line Duparc  et Jean-Luc Soller, afin d'aborder les projets et les enjeux à venir de l’activité fluviale.

Une rencontre constructive, agrémentée par la visite des différents sites stratégiques du port : silos, Avia, gare d’eau, chantiers, canal et écluse. Les professionnels de la gare d’eau ont présenté leurs activités et leurs projets de développement.

Jacques Chossat de Montburon, maire de Pagny-le-Château et Raoult Langlois, maire d'Auxonne, accompagné de ses adjoints Claude Lapostolle et Nathalie Roussel, était également présents. Tous ont pu s'exprimer et faire connaitre leurs préoccupations aux responsables de VNF : tarification des conventions d’occupation temporaire, charte de partenariat, niveaux d’eau, délivrance des autorisations spéciales de transport, fin de vie et abandon des bateaux…

Conscient des réalités et des difficultés économiques, Monsieur Papinutti a fait preuve d'écoute et de réactivité en proposant d’établir, dans les mois à venir, une charte expérimentale permettant d'aborder collectivement les sujets et d'engager une stratégie de "cogestion" locale, plus propice au développement des opportunités économiques et d'aménagement du territoire.

Une proposition accueillie positivement par les élus et chefs d’entreprises du secteur, qui participeront aux différentes étapes de cadrage de la charte, en partenariat avec l’Etat et la Région.

Un dossier à suivre dans les prochains mois...

Copyright © 2020 ANNE CATHERINE LOISIER - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public