Une Élue en action

Le maire de Tart-le-Bas, Jacques Lauriot est éleveur de chevaux depuis 40 ans.

Une passion transmise par son grand-père éleveur et marchand de chevaux, restée intacte.

© Matthew Webb

Président de l’Union des éleveurs de chevaux AQPS (Autres Que Pur-Sang) pendant 20 ans, président fondateur du Conseil du Cheval de Bourgogne de 2001 à 2006, président de l’Union des syndicat de chevaux de selle jusqu’en 2003, vice-président dans plusieurs coopératives et sociétés, la filière équine bourguignonne lui doit beaucoup.

Ce parcours a fait de lui l’interlocuteur privilégié des instances régionales et nationales de la filière équine, dont il valorise brillamment les activités sur le territoire. Sur le plan économique, les chevaux génèrent de nombreux emplois directs et indirects. La filière contribue au maintien des activités en milieu rural avec un rôle sportif et éducatif non négligeable.

Mais pour lui, parler de la filière équine, c’est aussi évoquer les victoires sur les champs de courses de certains chevaux nés et élevés en Bourgogne, tel le champion Al Capone dont la statue trône aujourd’hui à l’hippodrome d’Auteuil.

Jacques Lauriot fait partie des six à sept éleveurs du département qui, chaque année, remportent de nombreuses courses sur les hippodromes.

Un beau palmarès à son actif ! « 2015 aura été ma meilleure année d'éleveur depuis 40 ans » souligne-t-il.

En résumé pour 2015, 32 courses courues avec 4 produits lui auront valu 26 fois l'argent, ainsi que quelques succès de prestige en France et en Angleterre.

« De grands moments vécus par un petit éleveur bourguignon » dit-il avec humilité.

Félicitations Jacques pour ces excellents résultats, qui sont le fruit d’une détermination sans faille à valoriser le travail des éleveurs locaux et d’une présence toujours active dans les instances course et élevage.

Copyright © 2020 ANNE CATHERINE LOISIER - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public