Une Élue en action

Arc-sur-Tille a été distinguée au prestigieux concours national «les Rubans du Patrimoine», au titre de la restauration de son église. En octobre dernier, Patrick Morelière, maire d’Arc-sur-Tille, s’est vu remettre le prix de la «mobilisation remarquable» à Paris pour les travaux de préservation et de mise en valeur de l’église Saint-Martin.

Un projet soutenu par l’association Une Eglise Pour Arc (UEPA), depuis la fermeture de ce lieu de culte en 1989.

C'est le second prix national reçu par la commune pour cet édifice, puisqu'en 2014 le 1er prix du concours de restauration du patrimoine, organisé par la Société Protectrice des Paysages et de l'Esthétique Français (SPPEF), lui a été également décerné.

Edifiée en 1829, l'église Saint Martin est une oeuvre originale, dont la particularité exceptionnelle est la double rangée de colonnes doriques décalées contre les murs latéraux et la nef centrale coiffée d'une voûte en arceaux.

Suite à leur adoption par le conseil municipal d’Arc-sur-Tille pour un montant de 1.5 millions d’euros HT, les travaux de restauration ont débuté en 2013. Une décision qui n’est pas sans conséquence sur le budget de cette commune de 2 530 habitants, mais qui permet aujourd’hui la réouverture de l’église au public.

Ce chantier de grande ampleur a été mené grâce à la participation active de l’UPEA, de nombreux soutiens financiers publics et privés (Super U) et une souscription ouverte au plan national en partenariat avec la Fondation du Patrimoine.

L’ultime étape qui consiste à finaliser la restauration intérieure de ce lieu cultuel et culturel et le rendre accessible a été officialisée, vendredi 4 décembre 2015, par le lancement d’une nouvelle campagne de souscription, en présence de nombreuses personnalités.

Copyright © 2020 ANNE CATHERINE LOISIER - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public