Une Élue en action

Près de 500 personnes se sont réunies lundi soir 2 novembre, devant le service des urgences de Montbard pour dénoncer la fermeture nocturne du site et l'arrêt total du service mobile d'urgence et de réanimation (SMUR).

© Le Bien Public

Depuis l’annonce de cette décision temporaire prise par l’Agence Régionale de Santé (ARS), il y a huit jours, c’est la consternation au sein de la cité montbardoise et dans les petites communes de la Haute Côte d’Or.

Laurence Porte, maire de Montbard, s’est faite l’écho des nombreuses réactions des responsables et élus locaux, dénonçant un manque de concertation avec l’ARS et la direction de l’hôpital, dix jours seulement après l'inauguration de la maison de santé pluridisciplinaire, pour laquelle la Communauté de Communes du Montbardois s'est engagée.

Personnels médicaux, soignants, professionnels de santé et élus s’inquiètent du niveau de sécurité pour la population du bassin montbardois après 20h. 
Ils réclament des garanties relatives à la prise en charge des soins vitaux de proximité et au devenir de l’hôpital de Montbard.

A l’heure où les territoires ruraux rencontrent des difficultés pour attirer des praticiens libéraux, où madame la Ministre promeut de nouveaux dispositifs financiers, chacun convient que les services publics médicaux ruraux doivent être confortés pour un meilleur accès aux soins, de jour comme de nuit, pour tous nos concitoyens.

Copyright © 2020 ANNE CATHERINE LOISIER - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public