Une Élue en action

Ladoix-Serrigny est le premier village appartenant à la Côte de Beaune quand on vient de Dijon. La commune qui possède 3 hameaux, compte 1863 habitants et dispose de nombreuses entreprises, commerces et établissements de tourisme. Elle tire ses richesses de la viticulture, de l’agriculture, de la sylviculture et de la pierre.

Situé à l'extrême sud du département de la Côte d'Or, Corpeau, 1012 habitants, bénéficie d'une position privilégiée à proximité de la petite ville de Chagny, à mi chemin entre Beaune et Chalon-sur-Saône. Aux portes de la Saône-et-Loire, la commune est reliée par les grands axes routiers stratégiques.

Après le succès de 2013, les jeunes agriculteurs du canton de Châtillon-Laignes-Montigny ont visé encore plus haut pour organiser leur 2ème édition, qui a lieu sur le site du lycée agricole de la Barotte à Châtillon-sur-Seine dimanche 21 août.

Le Mont Lassois dominant d'environ 100 m la haute vallée de la Seine et couronné par une église du XIIe siècle classée monument historique, a été cette année encore l'objet de fouilles et de découvertes archéologiques notoires concernant la civilisation de Hallstatt.

Riche de sa tradition marinière et de son patrimoine, la ville est située au cœur des Voies Navigables de France (VNF), centre reconnu internationalement pour l’activité fluviale.

Créée en 2016 à destination du consommateur, la marque « BFC Bois Bûche : des entreprises de Bourgogne-Franche-Comté qui s'engagent ®» regroupe des entreprises de la région Bourgogne-Franche-Comté engagées dans une démarche de qualité de production du combustible bois en bûche et de transparence dans sa commercialisation.

Cette année, comme de nombreux agriculteurs français, les céréaliers côte d’oriens (dits des zones à faible potentiel) ont une quadruple punition : de mauvais rendements, une qualité en baisse, des prix bas et une concurrence internationale exacerbée. Tout ceci laisse augurer de gros problèmes de trésorerie à la rentrée.

A Meursanges, le maire Jean-Paul ROY et les élus se mobilisent aux côtés de l'association d’éleveurs "Haras de Meursanges" pour préserver la station de monte, anciennement gérée par les Haras Nationaux.

Les 1er, 2 et 3 juillet 2016, la municipalité est passée à l’heure vintage en plongeant Sombernon à l'époque des 30 Glorieuses (années 1945 à 1975) !

Démonstrations, animations, marché, bals, expositions de véhicules anciens, défilé de mode... un programme haut en couleurs où nombreux étaient ceux à avoir sorti leurs costumes d’époque pour revivre la vie au village pendant les 30 glorieuses.

A Grignon, accueillie par Bernard Hanson et les conseillers municipaux, je suis allée visiter le chantier terminé de l'aménagement de l'accès au cimetière ayant bénéficié de la dotation parlementaire.

Perché sur sa colline dans l’Auxois, Flavigny-sur-Ozerain, 317 habitants, ancienne cité médiévale au charme pittoresque, est classée parmi les 100 plus beaux villages de France. Par vent d’ouest, un souffle anisé s’échappe de la fabrique d’Anis et se diffuse dans tout le village.

A l’initiative de la commune, les élèves de l’école élémentaire de Seurre ont participé à l'opération "je plante un arbre dans ma commune", menée par le partenariat COFOR 21/ONF, sur le site de la forêt mémoire à Chamblanc.