Une Élue en action

 

Anne-Catherine Loisier, Sénatrice de la Côte d’Or réagit suite à la publication du rapport de L’Académie de Médecine sur les « Nuisances sanitaires des éoliennes terrestres » qui intervient quelques mois après celui de l’ANSES. La Sénatrice qui a déjà interpellé la Ministre de l’Environnement à ce sujet appelle à la plus grande vigilance.

 

La sénatrice Anne-Catherine LOISIER et le Député Rémi DELATTE, alertent sur la situation de l’entreprise dijonnaise JOHNSON & JOHNSON SANTÉ BEAUTÉ FRANCE, menacée par un transfert de ses activités au siège d’Issy-les-Moulineaux d’ici quelques mois.

 

Anne-Catherine Loisier, sénatrice de la Côte d’Or et Présidente du Groupe Cheval au Sénat se félicite que le Parlement européen ait adopté à une très large majorité, le rapport de l’eurodéputée Julie Girling sur « la propriété responsable et les soins des équidés ». 

La proposition de résolution invite notamment à clarifier la législation sur la TVA applicable à la filière équine lors de la prochaine révision de la directive et invite la Commission européenne à agir en vue d'offrir aux États membres une plus grande flexibilité dans la mise en place d'un taux de TVA réduit pour les activités de la filière.

Anne-Catherine Loisier, sénatrice de la Côte d’Or, est intervenue au Sénat dans le cadre d’un débat sur la sauvegarde et la valorisation de l’élevage, 1er secteur de production agricole. Pour la sénatrice, il faut « fonder un nouveau pacte entre l’Agriculture et le Gouvernement, en capacité de redonner confiance et espoirs à nos éleveurs, de les aider à renouveler notre modèle agricole et à relever les défis cruciaux de ce siècle ».

 

 

De nombreux sénateurs appartenant au groupe UDI-UC et représentant tous les massifs français, se sont réunis aujourd'hui pour investir le projet de loi Montagne.

Anne-Catherine Loisier, sénatrice de la Côte d’Or, a interrogé le 3 novembre, le secrétaire d’Etat chargé de la réforme de l’Etat et de la simplification au sujet des surcoûts engendrés par le dysfonctionnement de grands projets informatiques publics : « à l'heure où l'Etat demande à tous de faire des économies, comment comptez-vous endiguer cette gabegie de fonds publics ? ».

Anne-Catherine Loisier, sénatrice de Côte-d’Or et Présidente de la section « Cheval » du groupe d'étude Elevage du Sénat, revient sur la journée de débat du 20 octobre 2016, qui a permis de poser les premières pierres d’une nouvelle politique en faveur du cheval, tant au niveau national qu'européen.

Suite au débat sur la situation de la filière équine qui s'est tenue le 20 octobre dans l'Hémicycle, je vous propose de prendre connaissance de mon communiqué de presse. 

Anne-Catherine Loisier, sénatrice de la Côte d’Or, a interpellé ce jour le Ministre des Finances et des Comptes publics  au sujet du plan d'action TVA, présenté dernièrement par la Commission européenne : « quelle option du Plan d’action TVA, la France soutiendra-t-elle lors du prochain Conseil d'ECOFIN le 12 juillet prochain ? »

Anne-Catherine Loisier, sénatrice de Côte-d’Or intègre la délégation sénatoriale aux entreprises. Rassemblant 36 sénateurs issus de toutes tendances politiques, cette délégation a pour objectif de proposer des mesures visant à simplifier les normes applicables à l'activité économique, en vue d'encourager la croissance et l'emploi dans les territoires.

Anne-Catherine Loisier, sénatrice de Côte-d’Or et Présidente de la section « Cheval » du groupe d'étude Elevage du Sénat publie un rapport d'information consacré à la filière équine. Elle évoque « une filière d’excellence unique au monde dont le modèle exemplaire, aujourd’hui fragilisé, doit être consolidé en urgence » Ses recommandations ont reçu le soutien de la commission des Affaires économiques. Le Sénat en débattra dans l'hémicycle à l'automne.