Une Élue en action

La prime d’activité est revalorisée en 2019. Ce dispositif a été ajouté in extremis dans le projet de loi de finances avant le vote du Sénat.

La prime d’activité est une aide financière non soumise à l’IR et versée mensuellement par la CAF. Calculée sur la base d’une déclaration trimestrielle des revenus, elle dépend de la composition et des revenus du foyer.

Le Gouvernement a choisi de relever le plafond maximum fixé pour percevoir la prime d’activité.

Conséquence : 5 millions de foyers devraient bénéficier de la prime d’activité en 2019 (contre 3,8 millions jusque-là).

Elle concerne l’ensemble des travailleurs majeurs (salariés ou non) ainsi que les étudiants percevant un revenu professionnel supérieur à 1 168 € bruts mensuels pour l’année 2018, soit 78 % du SMIC. Les fonctionnaires bénéficieront également de la hausse de la prime d’activité. De même, les travailleurs indépendants peuvent en bénéficier dès lors que le dernier chiffre d’affaires annuel déclaré est inférieur à 82 200 € pour les commerçants ; 32 900 € pour les professions libérales et les artisans.

Il était initialement prévu que la prime d’activité augmente de 20 € par an jusqu’en 2021 (20 € en janvier 2019, 20 € en janvier 2020 et 20 € en janvier 2021). Pour répondre aux difficultés des travailleurs modestes portées par les « Gilets jaunes », le Gouvernement a corrigé son dispositif :  la prime d’activité augmentera de 90 € dès le 5 février 2019 (pour les personnes au SMIC). 

En parallèle, la revalorisation légale de 1,5 % du salaire minimum, soit 16 € nets, portera le SMIC à 90 + 16 = 106 €.

Au total, 55 % des smicards devraient bénéficier de la prime d’activité nouvelle version en février.

Le « coût » budgétaire de la mesure s’établirait à 2,5 Mds€.

Il est possible de cumuler la prime d’activité avec d’autres aides, y compris celles distribuées par la CAF.

Le Gouvernement a préféré relever la prime d’activité plutôt que le SMIC, pour ne pas fragiliser les artisans et commerçants. Reste que la complexité du mode de calcul de la prime d’activité est peu lisible et ne permettra pas à la totalité des personnes autour du SMIC d’y accéder. Le choix du Gouvernement est donc politiquement risqué… 

Copyright © 2019 ANNE CATHERINE LOISIER - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public