Une Élue en action

Cette proposition de résolution réaffirme la nécessite de réguler les grandes plateformes en ligne comme Google et Facebook. 

 

Un enjeu contraint, actuellement, par les dispositions de la directive "e-commerce" du 8 juin 2000, transposée en droit français par la loi du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique.

Les événements de ces dernières années, la prolifération de fausses informations ou de propos haineux en ligne, les tentatives de manipulation des élections, sont autant dérives qui plaident pour une action au niveau européen.

Ils interpellent sur la réelle souveraineté numérique de notre continent, sur notre capacité à protéger nos systèmes démocratiques.