Une Élue en action

Lors de l’examen d’une proposition de loi sur la revalorisation des retraites agricoles, à laquelle députés et sénateurs étaient pourtant tous favorables, le gouvernement a choisi d'imposer, par vote bloqué, le recul de l'application de ce texte à 2020.

 

Le vote bloqué, qui apparait à l’article 44.3 de la Constitution, oblige en effet les parlementaires à se prononcer sur un texte en ne retenant que les amendements choisis par le gouvernement. En l’occurrence, ils n’ont pu se prononcer que sur le texte de la proposition de loi avec l’amendement gouvernemental reportant l’application de la mesure…

Tous les groupes parlementaires se sont élevés contre cette procédure qui témoigne d'un mépris pour le travail parlementaire mais surtout pour ces milliers de retraités agricoles qui vivent avec 800€ par mois après des années de dur labeur ! 

Copyright © 2018 ANNE CATHERINE LOISIER - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public