Une Élue en action

Dans le cadre de la volonté d'ouverture du Sénat aux citoyens de tous horizons professionnels et géographiques, le Bureau du Sénat a décidé de créer en 2015, l'Institut du Sénat, un programme de formation permettant à une vingtaine de personnalités de découvrir concrètement, sur une durée de plusieurs mois, la vie parlementaire. 

Notre département de la Côte-d'Or figure sur la liste dont seront issus les prochains auditeurs pour la troisième session qui devrait démarrer en février 2018. Pour qui et comment s'inscrire? Toutes les informations ici.  

 

 

Objectifs

Le programme d’immersion de l’Institut du Sénat a pour objectifs de :

- parfaire la connaissance du Sénat par les dirigeants d’aujourd’hui et de demain ;

- valoriser l’image du Sénat auprès d’un certain nombre de relais d’opinion ;

- constituer une communauté ou un réseau d’alumni (anciens élèves) de l’Institut du Sénat à la pointe des enjeux du fonctionnement parlementaire et du bicamérisme à la française.

Par la présentation des différents travaux effectués au Sénat, des entretiens avec des Sénateurs et des spécialistes du processus législatif, mais aussi avec les acteurs des principales institutions non parlementaires qui exercent un rôle dans l’élaboration de la loi, le contrôle de sa mise en œuvre et son contrôle juridictionnel (Secrétariat général du Gouvernement, ministères, Conseil Constitutionnel, Conseil d’État, Cour des Comptes, …), il s’agit de mieux faire appréhender les modalités de fonctionnement et les enjeux de notre démocratie parlementaire.

 

Déroulement du programme

6 à 8 séquences de 1 à 3 jours, de février à juin 2018. 

 

Pour qui ?

Chaque année, sera sélectionnée une vingtaine d’auditeurs, représentatifs des quatre secteurs d’activités suivants :

- milieux économiques (secteurs industriel, agricole et rural, des services) et du monde des médias (audiovisuel, presse quotidienne nationale, presse quotidienne régionale…) ;

- monde social, syndical et associatif ;

- monde de l’éducation, académique et intellectuel ;

- sphère publique (élus, fonction publique d’État, territoriale et hospitalière, collaborateurs politiques…).

 

Comment postuler ?

Les personnes souhaitant se porter candidates pour suivre la session sont invitées à faire connaître leur motivation auprès du président de leur association départementale des maires (ou autre canal de recrutement) dès que possible et avant le 20 octobre 2017. 

 

Conditions : 

- s’assurer de leur entière disponibilité aux dates des séquences du programme. Il est rappelé que, pour les candidats ne résidant pas en région parisienne, cette disponibilité suppose, le cas échéant, de se rendre et séjourner à Paris dès la veille de ces dates, le transport et l’hébergement étant pris en charge par le Sénat dans la limite de plafond fixés par les Questeurs du Sénat ;

- être en activité depuis au moins cinq ans ;

- avoir moins de 55 ans à la date de la première séquence de la session.

L’éligibilité au programme n’est pas soumise à condition de nationalité.

La liste des auditeurs sélectionnés sera arrêtée, pour chaque session, par le Président et les Questeurs du Sénat et rendue publique le 17 novembre prochain.