Une Élue en action

Le 22 octobre dernier, le Sénat a adopté, à une large majorité, la proposition de résolution pour le soutien au plan d'électrification du continent africain, déposée par mon collègue Jean-Marie BOCKEL, Sénateur du Haut-Rhin et portée par Jean-Louis BORLOO.

Cosigné par des parlementaires de toute tendance politique, ce texte confortera, à un mois de l’ouverture de la COP 21, l’engagement de la France à promouvoir l’action de la fondation « Energies pour l’Afrique ».

Au terme de cinq mois de travaux, la mission Commande publique du Sénat, dont je suis membre, a adopté à l'unanimité un rapport contenant 21 propositions pour exploiter le potentiel économique de la commande publique (marchés publics et concessions) et « passer de la défiance à la confiance. » 

Question n° 18673 adressée à M. le secrétaire d'État, auprès du ministre de la défense, chargé des anciens combattants et de la mémoire

Mercredi 21 octobre 2015, je me suis exprimée au nom du groupe UDI-UC, lors de la discussion générale de la proposition de loi relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d'ordre.

Suite de l'examen du texte, le 18 novembre prochain.

Mardi 13 octobre, lors de la séance de question orale, j'ai interrogé le gouvernement sur le principe de continuité écologique, introduit en 2006, par la loi sur l’eau et les milieux aquatiques : transposition en droit français de la Directive Cadre Européenne sur l’Eau. 

Un grand merci à Sébastien Rouchon pour ces quelques jours passés dans son entreprise : les Studios Rouchon.

Une expérience réalisée avec le Centre des Jeunes Dirigeants d’entreprise (CJD), dans le cadre de l’opération « Moi parlementaire, une semaine dans les pas d’un dirigeant ».

Faire confiance à nos agriculteurs, stopper la surenchère normative, dialoguer avec la profession pour trouver de nouveaux équilibres: telles sont les démarches préconisées par les sénateurs pour répondre aux questions et à l'inquiétude que suscite cette nouvelle crise agricole qui est devenue structurelle.

Le Sénat a adopté le projet de loi de modernisation de notre système de santé par 185 voix contre 30.

Un travail de fond avec 130 heures d'auditions en amont, qui s’est poursuivi pendant plus de 32 heures de débat en commission, et 69 heures d’examen en séance. Sur les 1300 amendements déposés en séance, 241 ont été adoptés. C'est donc une version profondément modifiée par le travail du Sénat qui a été votée.

Samedi
 3 octobre, plus de 40 personnes de l'association des Amis du vieux Saulieu sont venues visiter le Sénat.

Françoise Guerrier, maire de Saint-Andeux, Guy Voissard, premier adjoint, Martine Caen et Pierre Guerrier, sont venus au Sénat à la découverte du Palais du Luxembourg.

Ce haut lieu, chargé d’histoire, où sont passés Marie de Médicis, Napoléon I et III, Victor Hugo, le Général de Gaulle, et où travaillent aujourd'hui les sénateurs, est ouvert aux visiteurs.

A l’initiative de Jacques Myard et d’Anne-Catherine Loisier, les groupes « cheval » de l’Assemblée nationale et du Sénat se sont réunis au Palais Bourbon, le 16 septembre dernier, pour discuter de la crise que traverse la filière hippique, en présence des associations représentatives de propriétaires de chevaux de galop. 

Question n° 17739 adressée à Mme la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Mme Anne-Catherine Loisier attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes sur les incidences de l'ordonnance n° 2015-682 du 18 juin 2015, relative à la simplification des déclarations sociales des employeurs, permettant aux entreprises de moins de vingt salariés de recourir au titre emploi service entreprise (TESE), à compter du 1er juillet 2015.