Une Élue en action

Au mois de mars, je déposais une question écrite relative à la remise en cause du mode de distribution des médicaments vétérinaires dans le cadre des programmes sanitaires d'élevage (PSE). Prenez connaissance de la réponse du Ministre de l'Agriculture.

La commission d'enquête sur le chômage dont je suis membre a débuté ses travaux et ouvert un espace participatif en ligne. Dès à présent, interagissez avec notre commission et faites-nous partager vos questions, vos témoignages, vos réflexions et vos propositions. Adressez votre contribution sur l'espace participatif en ligne accessible en cliquant ici. 

Avec 60 000 moulins implantés sur notre territoire, les usines hydrauliques constituent le troisième patrimoine bâti de France. Ils sont pourtant souvent menacés par la restauration de la continuité écologique des cours d'eau. La deuxième lecture du projet de loi liberté de création, architecture, patrimoine a permis aux sénateurs de réintégrer la préservation des moulins au titre du patrimoine, qui avait été considérablement amoindrie par les députés.

Une disposition législative du projet de loi LCap a fait couler beaucoup d'encre et a mobilisé bon nombre de professionnels de l'aménagement et du cadre de vie (architecte, géomètres experts etc.) L'article 26 quater proposé par le gouvernement prévoyait en effet, le recours obligatoire à un architecte pour le dépôt de toute demande de permis d’aménager concernant un lotissement au-delà d’un certain seuil de surface de plancher créée. Le Sénat s'y est opposé. Le point sur cet article.  

La loi Biodiversité a fait son retour dans l'Hémicycle. À l'issue de l'examen des articles du projet de loi, le Sénat a adopté le projet de loi pour la reconquête de la biodiversité par 156 voix pour et 52 contre.

Le 19 mai, le Sénat a adopté la proposition de loi visant à favoriser l'ancrage territorial de l'alimentation. 40% de produits issus des circuits courts ou de proximité ou répondant à des critères de développement durable dans la restauration collective publique, c'est l'objectif principal que fixe ce texte pour 2020.

Mardi 17 mai 2016, j'ai eu grand plaisir à recevoir au Sénat Timothée Boitouzet, architecte formé à l'international et fondateur de la startup Woodoo SAS, qui rassemble chimistes et entrepreneurs. 

Leur projet est un défi: Rendre le bois transparent, imputrescible, plus résistant au feu et trois fois plus rigide structurellement que le bois d'origine. Des recherches menées à l'université d'Harvard, ont ouvert la voie à un matériau pionnier dans l'industrie de la construction. 

Un an et un mois après le dépôt de ma question écrite au Ministre de l'Intérieur, ce dernier m'adresse enfin une réponse, que je vous propose de lire ici. 

Pour rétablir la vérité sur mon vote sur les néonicotinoïdes au Sénat, je propose, pour ceux qui veulent aller plus loin qu’un simple trombinoscope réducteur et mensonger, de vérifier par eux-mêmes les positions prises.

Le Sénat a adopté à l'unanimité une proposition de loi relative au renforcement de la sécurité de l'usage des drones civils, présentée par deux sénateurs Les Républicains.

Mardi 10 mai 2016, le Sénat a donné son feu vert à la prolongation de deux mois de l'état d'urgence, jusqu'à fin juillet, mais sans les perquisitions administratives, pour assurer la sécurité de l'Euro-2016 de football et le Tour de France.

Le projet de loi a été adopté, sans modification, par 309 voix pour et 30 voix contre. 

A l'occasion de la 1ère lecture du projet de loi République Numérique, les sénateurs ont intégré au texte plusieurs mesures formulées dans le rapport d’information « Couverture numérique des territoires : veiller au respect des engagements pour éviter de nouvelles désillusions », publié en novembre 2015 par la commission de l'Aménagement du territoire.