Une Élue en action

Le 4 novembre, la commission des Affaires économiques du Sénat entend M. Stéphane Le Foll, ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, dans la perspective de l'examen au Sénat du projet de loi de finances pour 2016.

Le 3 novembre 2015, la Commission des affaires économiques reçoit M. Emmanuel Macron, ministre de l'économie, de l'industrie et du numérique, dans la perspective de l'examen au Sénat du projet de loi de finances pour 2016.

Le jeudi 8 octobre 2015, la commission des affaires économiques, dont je fais partie, et la commission des affaires européennes ont entendu Phil HOGAN, commissaire européen à l'agriculture.

Ce jeudi 8 octobre à Châtillon-sur-Seine, l’Association des Maires de la Côte d’Or organisait, en partenariat avec la Fédération Régionale des Travaux Publics de Bourgogne et les Canalisateurs de France, une rencontre territoriale de l’eau, afin de sensibiliser les élus sur l’importance d’engager des travaux de renouvellement des réseaux dans un contexte où l'on peut observer des pertes de l’ordre de 25 à 30% sur certaines communes du département. Les incidences liées au transfert des compétences eau et assainissement, dans le cadre de la loi NOTRe, ont été évoquées.  

Mardi 22 septembre à 15 heures, les membres de la commission des affaires économiques ont auditionné Xavier BEULIN, président de la Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles (FNSEA), et Thomas DIEMER, président des Jeunes agriculteurs (JA).

Mardi 15 septembre, l’association s’est réunie sur le site d’EIV Bourgogne à Venarey-les-Laumes.

Accueillis par Véronique Jobic, présidente du club des entrepreneurs, une trentaine d’adhérents ont découvert l’activité de l’entreprise  EIV au cours d’une visite guidée par Hubert Jahan et son collaborateur.

L’établissement industriel Bourgogne est une entreprise du groupe SNCF dont les activités sont réparties sur 2 sites : Venarey-les-Laumes et Saulon-la-Chapelle.

Afin de soutenir cette filière d'excellence qui connaît pourtant de graves difficultés.

Elément de développement local, le cheval est un levier d'attractivité touristique et économique. Centres équestres, organisation des courses sont autant d'aspects à examiner pour "optimiser l'image cheval en France avec un élevage de qualité".

Forte de près de 500 000 salariés au niveau national, et d'un chiffre d'affaire de 12 milliards, cette organisation peu connue mérite de l'être.

En effet, il s'agit d'un secteur à fort besoin de main d'oeuvre, véritable vivier d'insertion, très impliqué dans le contrat de professionnalisation.

Ce mardi 16 et mercredi 17 juin 2015 aura lieu entre les murs du Sénat, salle Monnerville, et sur mon invitation, le conseil d'administration de la FNCOFOR.

J'interviendrai le mardi 23 juin prochain au sujet de la médecine libérale en milieu rural pour interroger la ministre [...]